La politique de la peur et des libertés

«RETOUR»
Université populaire Salle Léo Ferré

Camus disait du XXe siècle qu’il était le « siècle de la peur ». Le XXIe sera-t-il celui de la terreur ? Peut-on faire une politique avec les peurs ? Oui, assurément, cela se nomme tyrannie ! La chose est connue. Sauf qu’aujourd’hui, il est plus qu’embarrassant de constater que les politiques de la peur ne sont pas le monopole des régimes dictatoriaux ni des totalitarismes. Les politiques de la peur deviennent à la portée des démocraties libérales. Elles fondent leur nouvel ordre politique et signent leur dégénérescence.

Avec Roland Gori, professeur émérite des Universités, psychanalyste, Michèle Riot-Sarcey, professeur émérite d’histoire contemporaine et d’histoire du genre, militante et historienne du féminisme, et Richard Martin.

© DR
© DR
© DR
© DR