SIMONE WEIL ET MARSEILLE

«RETOUR»
Université populaire Salle Léo Ferré

La philosophe Simone Weil (1909-1943) arrive à Marseille en septembre 1940. Juive, elle cherche à fuir en Amérique et se retrouve, comme beaucoup, à attendre un bateau, qu’elle prendra finalement en mai 1942. La jeune femme de 31 ans, installée rue des Catalans, découvre la ville. À travers ses rencontres, on peut reconstituer l’ambiance étrange qui régnait à Marseille entre 1940 et 1942. Helléniste comme elle était, elle est séduite par cette cité d’origine grecque ; elle s’intéresse au passé littéraire de la ville ; elle rencontre aussi les milieux religieux de l’époque, et notamment le père Perrin. Déjà emportée par son destin tragique qui la fera périr un an après avoir quitté Marseille, qui était cette femme alors inconnue et qui est devenue pour nous une grande figure intellectuelle du vingtième siècle ? Durant son séjour marseillais, elle réfléchit notamment sur le pacifisme et sur la guerre, une question qui reste hélas très actuelle.


• Entrée libre et gratuite •
La jauge étant limitée, nous vous conseillons de réserver vos places au plus tôt.

Par Jean-Marc Ghitti, professeur agrégé et docteur en philosophie et Jean Martel, conférencier.