LA CASSE DU SOIN

«RETOUR»
Université populaire Salle Léo Ferré

Des couloirs transformés en hébergements de fortune, des personnels de santé au bord de la crise de nerfs, des mobilisations récurrentes, l’hôpital public est mis à rude épreuve. Une véritable casse de ce service public est engagée par des réformateurs adeptes de l’acculturation de l’univers médical à des logiques managériales qui contredisent son bon fonctionnement.

À l’encontre de toute évidence, les défenseurs d’une réorganisation du travail continuent de promouvoir à la fois des indicateurs de rentabilité ineptes et une vision techniciste de la médecine qui prétend substituer l’innovation aux relations humaines. L’hôpital se trouve devoir résister aussi bien aux manquements de la médecine de ville qu’à la concurrence de cliniques privées largement dispensées des obligations de service public. À l’heure où les mobilisations pour le défendre s’intensifient, un débat s’impose sur les missions de l’hôpital et les moyens qui lui sont accordés.


• Entrée libre et gratuite •
La jauge étant limitée, nous vous conseillons de réserver vos places au plus tôt.

Marie-José Del Vogo, maître de conférences à la Faculté de médecine d’Aix-Marseille, Frédéric Pierru, sociologue, docteur en science politique, chargé de recherche au CNRS, Roland Gori, psychanalyste, professeur émérite de psychologie.