Fausse note

«RETOUR»
Théâtre Salle Toursky

Christophe Malavoy et Tom Novembre

Quête de vengeance ou recherche de vérité ? Un suspens poignant magnifiquement interprété. Une performance d’acteurs à voir absolument.

Nous sommes au Philharmonique de Genève, dans la loge du chef d’orchestre de renommée internationale, H.P. Miller. À la fin d’un de ses concerts, ce dernier est importuné à maintes reprises par un spectateur envahissant, Léon Dinkel, qui se présente comme un grand admirateur venu de Belgique pour l’applaudir. D’agaçant, cet intrus devient peu à peu, inquiétant… Qui est donc ce Mr. Dinkel ? Que veut-il réellement ?

Avec ce texte étincelant qui nous tient en haleine du début à la fin, Didier Caron aborde la délicate question de la relation père-fils et nous interroge. Dans ce tête-à-tête fiévreux, l’auteur aborde les thèmes de la transmission, de la réparation – Miller est allemand et, à l’époque nazie, il a pu participer aux persécutions ordonnées par Hitler – mais aussi de la vengeance qui semble apaiser mais qui, au final, ne répare rien.

Un huis-clos et un bras de fer intenses et bouleversants, portés par un duo magistral.

Bouleversant et jouissif. 

Mis en scène par Didier Caron et Christophe Luthringer.
Avec Christophe Malavoy et Tom Novembre.


En vidéo