Les chatouilles

ou la Danse de la Colère

«RETOUR»
Théâtre Salle Toursky Saison 2021/22

D'Andréa Bescond

Molière 2016 du Seul.e en scène
Prix du Jeune théâtre de l’Académie française 2016
Prix du Jeune talent théâtre de la SACD 2016

 

C’est dans son corps qu’Odette a été abusée.
Et c’est par ce même corps qu’elle cherche les réponses à ses interrogations et se fraye un chemin au milieu des émotions qui la chahutent… Molière 2016 du Seul.e en scène, adapté au cinéma fin 2018, Les chatouilles ou la danse de la colère est une œuvre indispensable et une œuvre de bien public.

Les crimes pédophiles, l’actualité en est malheureusement emplie : des dizaines de milliers de viols sont commis chaque année contre les enfants. S’emparant de ce sujet sensible, Andréa Bescond a écrit un seule en scène autour d’Odette, une petite fille de huit ans, violée par un ami de la famille. Un texte largement autobiographique qui s’est imposé comme le constat d’un combat pour exister, respirer, survivre.

De cette enfance brisée, elle reconstruit le cheminement jusqu’à l’âge adulte : le silence, l’occultation des faits,
le souvenir, les séances chez le psychothérapeute,
la drogue ou les rencontres d’un soir, le rejet, la dénonciation, la reconstruction. Le rêve de devenir danseuse étoile aussi… La danse justement.
Qu’il s’agisse de hip-hop ou de danse contemporaine, elle devient la danse de la colère.
Elle est le refuge et le moyen de s’exprimer quand les mots n’arrivent plus à dire l’indicible.

À travers une galerie de personnages entre rires et émotions et une mise en scène subtile d’Eric Métayer, les mots et la danse s’entremêlent et permettent à Andréa Bescond de transporter le spectateur dans un grand huit émotionnel, magistralement interprété par Déborah Moreau.

Sa performance laisse sans voix,
et pourtant, tout le monde en parle.

D'Andréa Bescond

Mise en scène Eric Métayer

Avec Déborah Moreau

Création lumières Jean-Yves Desaint-Fuscien
Création son Vincent Lustaud

« Ce seule en scène est à vivre comme un coup de poing,
entre sourires, rage et chagrin. »
— Le Figaro


En vidéo

© Sven Andersen
© Sven Andersen
© Sven Andersen
© Sven Andersen
Les chatouilles

  Si jauge réduite spectacle annulé