Why?

Peter Brook, une des légendes du théâtre au Toursky

«RETOUR»
Théâtre Salle Toursky Saison 2020/21

Peter Brook

Un chef-d’œuvre de poésie.

Pourquoi fait-on du théâtre ?
À qui s’adresse-t-on ?
De quoi va-t-on parler ?
La dernière création de Peter Brook est une interrogation menée à partir du destin de Meyerhold, l’un des plus grands metteurs en scène que le théâtre ait connu.
Un spectacle immanquable.

« Le théâtre est une arme dangereuse » disait Meyerhold. Ce pionnier de la réinvention du théâtre qui affirmait que le théâtre était de la « dynamite » ou un « poison » ultra puissant mais aussi « une utopie en acte » a vu se dresser inexorablement les menaces que le théâtre et l’art en général ont dû subir dans les années 30 en Russie. Il paiera de sa vie sa volonté de libérer les arts de la scène dans une Union soviétique sous la coupe de Staline. Sa femme Zinaïda Reich sera assassinée peu de temps après son arrestation.

Pourquoi faire du théâtre ? À quoi ai-je consacré ma vie ? Pourquoi ? Why?
Autant de questions que nous découvrons dans un spectacle teinté d’humour et d’émotion, dirigé par le maître de l’espace vide et du théâtre britannique.

Marcello Magni et Kathryn Hunter, face à face, se demandent pourquoi ils ont donné toute leur énergie au théâtre.

Leur esprit, chaque cellule de leur corps, sont remplis de souvenirs et de questions. Ils charrient en eux des interrogations sans fin et des personnages qui ne les quittent jamais… Artaud, Craig, Stanislavski, Meyerhold, Zeami — le grand maître du Nô japonais — Charles Dullin… Ces personnages courageux qui au début du XXème siècle ont révolutionné le théâtre.

C’est drôle, intelligent, sublime, subtil.

En français
Texte et mise en scène : Peter Brook & Marie-Hélène Estienne
Avec Kathryn Hunter, Marcello Magni, Ery Nzaramba et Raphaël Chambouvet (au piano)
Lumières : Philippe Vialatte
Images : Gabrielle Lubtchansky

« Peter Brook livre un ultime manifeste, questionne à la fois les limites du théâtre et celles de la révolution et atteint une simplicité qui s’apparente à une prouesse incomparable. »
— Libération


En vidéo

© Marian Adreani
photo by Pascal Victor/ArtComArt
© Simon Annand
© Simon Annand
© Simon Annand
©-Pascal-Gely
©Pascal Gely

® En cas de jauge réduite, représentation supplémentaire Mercredi 7 octobre - 19h