Vive protestation de Richard Martin face à la Ville de Marseille à propos du financement

« RETOUR »
ACTUALITÉS

Grand rassemblement hier sur la scène du Toursky à l’occasion du lancement de la nouvelle saison du Théâtre autour de Richard Martin son directeur.

Indigné et en colère, comme tous ses soutiens présents : l’Association des Amis du Toursky, ses nombreux partenaires et ses agents rassemblés autour de lui, Richard Martin est venu dénoncer publiquement la suppression de 85.000 euros sur son budget de fonctionnement, soit plus de 170.000 euros de baisse en 2 ans par les services culturels de la Ville de Marseille qui vont perturber, ralentir ses activités et contrarier ses projets.

Brutalement, unilatéralement, sans préavis, s’est-il exclamé en exhibant preuves en mains les différentes correspondances entretenues avec la Ville de Marseille. Alors que sa structure en plein exercice peine à boucler son budget, fragilisée par les charges d’activités supplémentaires avec l’ouverture de l’Espace Léo Ferré, Richard Martin ému presque aux larmes est bien décidé à s’engager dans une nouvelle bataille pour dénoncer haut et fort cette décision qu’il juge injuste et difficile à accepter à la veille du 50e anniversaire du Toursky.

Surtout au regard de la place qu’occupe le théâtre avec toutes ses activités dans ce quartier populaire. Une décision arrivée sans aucun avertissement, venue fouler aux pieds la promesse faite par Jean Claude Gaudin le Maire de Marseille qu’il lui a tenue publiquement pour soutenir davantage son établissement. 

D’où le tollé général provoqué dans cette grande maison des gens du spectacle, avec un bilan incontestable, des activités toujours intenses au service d’un public de tous âges que Richard Martin a su fidéliser depuis 40 ans.

Mieux que cela, la Ville de Marseille par voie de communiqué, a décidé de confier à un cabinet extérieur un audit sur le Toursky pour vérifier la bonne tenue de sa gestion en adéquation avec le projet culturel de la Ville. De quoi renforcer encore plus la colère de Richard Martin qui voit dans cette situation comme une mort programmée de son établissement.

S’interrogeant avec gravité sur l’avenir de la culture à Marseille au moment même où l’on constate la fermeture de plusieurs autres théâtres dans la ville et dans le même temps et pour l’exemple, l’augmentation de la subvention de plus de 69.000 euros au profit du festival Jazz des 5 continents, devait souligner encore Richard Martin. Des mesures jugées inéquitables pour lui et ses amis auxquels se sont joints de nombreux Gilets Jaunes au secours du Théâtre appelant vivement à la mobilisation pour engager une plus grande résistance face à ces mesures arrivées trop vite, mettant en péril tout le fonctionnement de son établissement.  “Cette maison commune toujours ouverte, celle de tous les artistes avec le plus beau public où se partage l’humanité et la Fraternité, tissées d’année en année” a-t-il encore répété.

Fort heureusement, cette [nouvelle Saison] présentée à l’occasion, riche et diverse par ses activités spectaculaires et ses nombreux artistes, vient à point pour donner de l’élan au Toursky pour poursuivre avec son large public son chemin vers le rêve, la fraternité et la tolérance.

Un évènement grandiose auquel va se joindre le festival russe qui va fêter ses 25 ans lors d’un programme hors normes avec des artistes de St Pétersbourg, Moscou et Kazan, le théâtre académique russe de Katchalov, les danseurs du ballet du Bolchoï, les théâtres Mariinsky et Michaïlovsky, et celui du théâtre sur la Pokrovka. De belles rencontres sur scène qui vont renforcer les échanges, le partage et faire oublier un peu les pressions exercées jusqu’à lors sur le Toursky.

N’empêche que face à cela, Richard Martin, ne s’imaginant pas une seule fois être dans l’erreur et plus déterminé que jamais à porter la contestation hors les murs du Toursky, compte s’engager sous peu pour une grève de la faim (la 3ème) devant l’Hôtel de Ville, si toutefois aucune solution acceptable n’est envisagée à nouveau par la Mairie de Marseille.

JACKY NAIDJA pour Accès Reportages International

 


Signez la pétition en ligne* :
Soutien au Théâtre Toursky qui entre en résistance active

 

Plus d’informations : Toursky.fr/resistance
 
 


*Attention, la plateforme de pétitions en ligne change.org peut vous suggérer de « parrainer cette pétition » ou d’« aider cette pétition à prendre de l’ampleur », c’est-à-dire de contribuer financièrement pour que notre pétition soit encore plus diffusée.
Ces donations ne vont pas dans les caisses du Théâtre Toursky mais au site change.org qui mettra en avant notre pétition auprès de ses utilisateurs.
Vous pouvez évidemment ne pas contribuer financièrement. Pour nous aider, il vous suffit de partager massivement la pétition auprès de vos contacts et dans vos réseaux sociaux. Nous vous invitons également à vous abonner et à assister aux spectacles de la Saison 2019/20. Aller au théâtre, c’est résister.

© M-E.B. © M-E.B.