Les expositions 20/21

EXPOSITIONS :
L’ ART DANS TOUS SES ÉTATS !

Le Théâtre Toursky est un lieu de vie artistique où les arts sont partout présents, et sous toutes leurs formes. Tout au long de la Saison, découvrez le travail d’artistes contemporains…

 

Johann Pollak - Exposition

Johann Pollak – Peinture

Hommage à notre ami Johann Pollak, un artiste rare, dans le cadre de quelques-unes de ses œuvres choisies sur plus d’un demi-siècle de productions artistiques, peintures, dessins, gravures, sculptures, l’occasion de porter un regard sur une quête empreinte d’un réalisme expressionniste qui puise sa vérité dans un inlassable questionnement philosophique et poétique sur le sens de la création, la place et le rôle de l’artiste dans la société et le monde.

 


Marjolaine HEEG - Exposition

Marjolaine HEEG – Photographie

Marjolaine Heeg effeuille la mélancolie et la rumeur de ses tourments, ce qu’elle croit, ce qu’elle ressent, ce qu’elle perçoit des images et des mirages issus du réel qui l’entoure. Chaque trace du passé qui la traverse ravive les multiples nuances d’un appel à conjurer l’absence d’un visage, le désarroi d’un objet abandonné, l’endroit et la forme où sourd le mystère de la vie. Elle nous dit ainsi que tout est fragile, voué à l’usure, à l’effacement et que rien ne nous est jamais acquis.


Jean-François DEBIENNE

Jean-François DEBIENNE – Peinture

Le quartier des Rioux sur les hauts de l’Estaque, avec ses impasses, ses ruelles, ses escaliers qui montent et découvrent collines et vallons coincés entre la mer et la ligne TGV, est un lieu de mémoire d’anciennes usines. C’est là où le photographe a choisi de remonter le temps pour se mettre au service d’une odyssée ouvrière à travers une série de séquences photographiques, portraits en noir et blanc de toute une génération de gens, seuls ou en groupe devant leurs maisons, mais aussi faire renaître de ce lieu si particulier les traces d’un passé parfois invisible.

 


Claude LANGLOIS

Claude LANGLOIS – Peinture

 
Coloriste et acrobate-poète des multiples états de la forme et de la lumière, prestidigitateur de l’inattendu, Claude Langlois nous entraîne à travers ses lambeaux d’espérance d’où surgissent des errances de bateaux en naufrage. Au seuil de cet effroi contenu dans l’exil de la souffrance, il nous adresse des bouts de messages jetés à la mer, comme autant de cris invisibles lancés par ces visages sans nom et sans lendemain. C’est la fresque grinçante d’une tragédie qui se dresse devant nous. Il y a dans le travail de cet artiste humaniste l’approche d’un carnaval baroque et grotesque avec, toujours en filigrane, un attrait incisif pour l’inexplicable.

 


 

Plus d’informations

Jean-Pierre Cramoisan
Commissaire d’exposition
johanna.jeanpierre@gmail.com